• ACTUALITES TERTULIENNES

    ANNEE 2019-2020

    RENSEIGNEMENTS UTILES (cliquer sur le titre)

     

     

     

     

     

    Prochains rendez-vous de la Tertulia  (cliquez sur les titres pour accéder aux rubriques)

    1ère Soirée Tertulia/Auberge espagnole de la saison : jeudi 19 septembre à 19h à la MVA 

     

    Cours d'espagnol (conversation) avec Maitane et Daniel : prochain cours le 6 novembre 2019

    Cours d'espagnol avec Cathy à partir du 10 octobre 2019

    Cours de Flamenco à partir du 14 septembre 2019

     Cours de Tango à partir du 8 septembre 2019

    Cours d'espagnol avec Pilar à partir du 3 octobre 2019

     Atelier-chansons : tous les vendredi à partir du 20 septembre 2019 à 14h30 

    Atelier-lecture : jeudi 7 novembre 2019

    Assemblée Générale : dimanche 3 novembre à 10h30 à la MVA

     

     

  • Fête de l'Hispanité 2019

     

    Fête de l'Hispanité dans la presseFête de l'Hispanité dans la presse


    votre commentaire
  • La Tertulia assure l'émission musicale "Rincon Latino" sur les ondes de RADIO 4 

     Horaires : mardi 21h – vendredi 22h – dimanche 15h

     RINCON LATINO UNE BALADE MUSICALE À TRAVERS LE MONDE HISPANIQUE PROPOSÉE PAR L’ASSOCIATION LA TERTULIA

     PRESENTÉE PAR YOLANDA ET FRANCOISE. (environ 50 minutes)

     

       

     

    A LA TECHNIQUE ET AU MONTAGE : MARC VIOLANTE

     

    Vous pouvez l'écouter en direct aux heures indiquées, à la radio ou sur le site de Radio 4 en cliquant sur ce symbole : Rincón Latino 

     Fumel : 91.9    Marmande : 90.8    Villeneuve sur Lot : 107.3    

     Villeréal-Castillonnès-Cancon-Monflanquin :98.3

     La programmation de l'émission en cours est publiée chaque semaine sur le blog de la Tertulia

     dans la rubrique Actualités de la Tertulia puis dans la rubrique Rincón Latino.

     

    Semaine  du 15 au 20 octobre 2019

    LES CHANSONS TRADITIONNELLES D'ESPAGNE


    votre commentaire
  • Fête de l'Hispanité 2019

    Fête de l'Hispanité 2019

    La Tertulia a pour tradition de célébrer le jour de L'Hispanité le dimanche le plus proche du 12 octobre. Cette année, nous nous réunirons le dimanche 13 octobre au lieu-dit Carlane à Penne d'Agenais pour une journée conviviale qui débutera à midi avec un apéritif offert par l'association qui sera suivi d'un repas sous forme d'auberge espagnole et s'achèvera avec une animation musicale.


    votre commentaire
  • Atelier lecture du 29 août 2019

     

    « Le crayon du charpentier » Manuel Ribas

    L’avis de Jeanine :

    Roman dense, complexe et simple à la fois. Il se passe en Galice pendant la guerre d’Espagne, déchirement entre les républicains et les franquistes. L’auteur nous permet d’avoir une vision de chaque camp, notamment celle du docteur Dabarca, interviewé par le journaliste Carlos Da Sousa alors qu’il est mourant. Il lui raconte sa captivité mais aussi son amour pour la belle Marisa Mallo, personnage très attachant par sa personnalité et son humour. Puis vient la version du narrateur, Herbal, ancien garde franquiste. Celui-ci a tué le peintre anarchiste qui dessinait avec son crayon de charpentier « le Porche de la Gloire » de Saint Jacques de Compostelle dont il prêtait aux divinités le visage de ses compagnons de captivité. Enfin, le dernier personnage est très particulier puisqu’il s’agit du crayon qu’Herbal a ramassé et pendant tout ce récit le crayon lui parle à l’oreille et lui fera prendre certaines décisions.

    « La Reine aux Pieds Nus » Ildefonso Falcones auteur « Des Révoltés de Cordou » er de « La Cathédrale de la Mer »

    L’avis de Josette :

    Le thème :

    En 1748 débarque en Espagne Caridad, une jeune cubaine noire. Cette affranchie qui a passé sa vie dans une plantation de tabac, devenue une experte dans la fabrication des cigares, débarque seule, sans un sou dans un pays inconnu.. Melchior, doyen d’une famille de gitans, la prend sous sa protection et l’amène avec lui à Triana où il l’impose à sa famille. Peu à peu, entre sa petite fille Milagros et Caridad, s’installe une sincère affection ainsi qu’une profonde amitié. Melchior, surnommé le Galérien, vit de la contrebande du tabac et, pour cela, se déplace souvent pour des durées indéterminées. Il utilise, pour ce trafic, les talents de Caridad pour la fabrication de cigares de qualité qu’il vend à une clientèle fidèle de Séville. Au retour d’un de ces longs voyages, il apprend que le Roi a ordonné la rafle des gitans. Hommes et femmes sont séparés et déportés dans des lieux différents. Quant à Milagros, elle est à Madrid après avoir épousé le petit fils d’une ennemie jurée de Melchior. Celui-ci n’aura alors de cesse de retrouver tous ceux qui lui sont chers.

    L’avis :

    L’auteur nous plonge toujours avec réalisme au cœur de Triana : la vie ordinaire dans les différents quartiers, les amitiés et inimitiés pouvant aller jusqu’à la haine entre les différents clans, le rôle important de chef de famille à qui l’on se doit d’obéir… Avec le Galérien, nous arpentons des centaines de kilomètres, bravons de nombreux dangers à la recherche de ce trésor : le tabac. Enfin, nous vivons les sévices de la déportation, nous pénétrons dans les prisons sordides de Madrid, les bars célèbres où la belle socité madrilène vient applaudir de fières danseuses exploitées que l’on n’hésite pas à prostituer. En résumé, un très bon moment de lecture.

    L’avis de Martine :

    Auteur bien connu de l’atelier lecture par ses précédents romans, Ildefonso Falcones nous transporte cette fois-ci dans le quotidien du monde fermé, communautaire et martyrisé des gitans espagnols au 18ème siècle. En brossant la vie de Milagros, jeune, fougueuse et fière gitane amoureuse de la musique et de la danse, amoureuse aussi d’un jeune homme qui la perdra et de celle qui est sa fidèle amie, une esclave cubaine affranchie, l’auteur entraîne son lecteur dans un monde de douleurs, de tortures, mais aussi d’aventures et d’amour fou. D’autres personnages importants sont dépeints avec justesse et précision : le père et la mère, irréductible gitane, de Milagros, son grand-père, Melchior, irréductible lui aussi. Le quotidien de la vie des gitans est très bien évoqué : leur métier de forgerons, leur contrebande de tabac, leurs règles de vie, leur courage face à l’oppression, l’internement, les déplacements de population et les mauvais traitements.

    C’est un roman foisonnant à la fois par le nombre des personnages et les péripéties qui s’enchaînent. Si les règles de vie des gitans, très codifiées et imposées, ne correspondent pas du tout à ma mentalité, j’ai été particulièrement touchée par leurs dures et précaires conditions de vie. J’ai enfin trouvé que le récit était parfois un peu trop larmoyant, mais il présente à mes yeux un intérêt certain.

    « Pedro Paramo » Juan Rulfo

    L’avis de Maria :

    L’auteur est né en 1917 à Apulco (l’un des états les plus pauvres du Mexique). Il a une enfance mouvementée : son père est assassiné en 1923, sa mère meurt en 1927 et il part en orphelinat à Guadalajara. En 1935, il s’installe à Mexico où il suit des cours à l’université. En 1936, il travaille comme archiviste puis comme agent de l’immigration. Paraîtront successivement : en 1942 sa première nouvelle, en 1953 un recueil de nouvelles et en 1955 « Pedro Paramo » qui lui vaut d’être reconnu par ses pairs : d’Alejo Carpentier à Garcia Marquez. Il est aussi connu pour ses photos et ses scenaries. Il meurt en 1986.

    Juan Preciado accomplit la promesse faite à sa mère sur son lit de mort : partir à la recherche de son Pedro Panamo qui a abandonnés. Un « bourriquier » accepte de le conduire jusqu’à Comala, un village qui semble désert, en ruines et lui apprend que son père est mort depuis longtemps. S’ensuit alors, tout au long du livre, un échange avec des personnages (morts ou vivants ?), « des âmes vagabondes » qui vont lui raconter l’histoire de son père (le cacique du village).

    Il m’a été difficile de rentrer dans cette fiction où il faut oublier le « présent » pour entrer en communication avec ces « âmes vagabondes » qui nous retracent une certaine réalité mexicaine : pauvreté, tyrannie des propriétaires terriens, importance de la religion, Révolution mexicaine…

     


    votre commentaire
  • Voyage 2019 de La Tertulia 9- 17 mai

    Destination Valencia

    Passage par l'Aragon, Los Mallos de Riglos et le château de de Loarre

    Terruel - Albaracin - Utiel - Requena - La Albufera - Cullera - Sagunto et Xativa

    1er jour

    Murrillo de Gállego, Los Mallos de Riglos et le château de Loarre

      

      


    votre commentaire
  •  

    Voyage 2019 de La Tertulia 9- 17 mai

    2ème jour : départ de Saragosse pour Valencia

    Visite d'Albarracín

      

      

     

    Mémorial de Pozos de Caudé

    voyage 2019 2ème jour      

     

    Visite de Teruel

       

          

     

     


    votre commentaire
  • Voyage 2019 de La Tertulia 9- 17 mai

    3ème jour : Visite de Valencia

     

    Plaza de la Virgen

          

    La Cathédrale de Valencia

      

        

     

     La Lonja de la seda (bourse de la soie)

       

    Palacio del Marqués de Dos Aguas

     

     


    votre commentaire
  •  

    Voyage 2019 de La Tertulia 9- 17 mai

    4ème jour : journée œnologique

    Voyage 2019 4ème jour

    Voyage 2019 4ème jour    Voyage 2019 4ème jour

    Utiel - particularité de la région : la présence de grandes jarres destinées à la conservation des aliments et du vin dans les caves des habitations

     

    Voyage 2019 4ème jour  Voyage 2019 4ème jour

    Voyage 2019 4ème jour    Voyage 2019 4ème jour

    La bodega Hoyas de Cadenas recycle les vieilles barriques en les faisant peindre par des artistes et elles sont exposées dans les anciens chais ainsi que dans des musées de Valencia

    Voyage 2019 4ème jour   Voyage 2019 4ème jour

    Voyage 2019 4ème jour

    Valeria et Ramón, les propriétaires du restaurant La Despensia de Sofía à Requena sont aux petits soins que ce soit pour offrir le meilleur de la gastronomie locale, l'organisation de la journée avec la visite d'une bodega et celle des souterrains de la ville.

    Voyage 2019 4ème jour      Voyage 2019 4ème jour      Voyage 2019 4ème jour

      Voyage 2019 4ème jour    Voyage 2019 4ème jour

    La petite ville pittoresque de Requena s'efforce de mettre en valeur son patrimoine

     


    votre commentaire
  • Voyage 2019 de La Tertulia 9- 17 mai

    5ème jour : Visite du musée Fallero et de la ciudad de las artes y las ciencias de  Valencia

    Voyage 2019 - 5ème jour Voyage 2019 - 5ème jour

    Voyage 2019 - 5ème jour   Voyage 2019 - 5ème jour  Voyage 2019 - 5ème jour    Voyage 2019 - 5ème jour 

     

    Le musée Fallero sur la rive de l'ancien fleuve, tout près du Palais des Arts. Il accueille les deux ninots élus chaque année pendant les Fallas pour être épargnés des flammes (ninot indultat). Ces deux figurines viennent rejoindre les nombreux « ninots » des années précédentes depuis 1934. Sont également exposés les objets, affiches et photos des toutes les fallas antérieures, les éléments des costumes folkloriques des « falleras » et des  « falleros »

     

     

     

    Pont qui enjambe le lit du fleuve Turia

    Le fleuve Turia qui traversait la ville en a été détourné après les terribles inondations de 1957.

    Son lit a été aménagé en un long espace vert, occupé par les jardins de Turia et les magnifiques bâtiments modernes de la Ciudad de las Artes y las Ciencias, faisant ainsi coexister en harmonie les vestiges les plus anciens du patrimoine de la ville et les constructions les plus novatrices et avant-gardistes. 

    Voyage 2019 - 5ème jour  Voyage 2019 - 5ème jour

    Derrière l'Hemisferic, qui abrite un planétarium et le musée des sciences, Le Palais des Arts Reina Sofía, l'opéra de Valencia réalisé par le célèbre architecte Calatrava originaire de Valencia

    Voyage 2019 - 5ème jour   Voyage 2019 - 5ème jour

    La grande salle de concert du Palais des Arts et l'une des terrasses

    Voyage 2019 - 5ème jour  Voyage 2019 - 5ème jour  Voyage 2019 - 5ème jour

    Poignées de portes dans le Palais des Arts

    Voyage 2019 - 5ème jour   Voyage 2019 - 5ème jour

    Vue depuis la terrasse du Palais des Arts                                             Jardins le long du Palais des Arts

     

    Voyage 2019 - 5ème jour  Voyage 2019 - 5ème jour

    Voyage 2019 - 5ème jour   Voyage 2019 - 5ème jour

    Voyage 2019 - 5ème jour    Voyage 2019 - 5ème jour

      Voyage 2019 - 5ème jour

     

    Voyage 2019 - 5ème jour

    L'Agora

       Voyage 2019 - 5ème jour    Voyage 2019 - 5ème jour

    L'Umbracle, tunnel de 320 m  


    votre commentaire
  • Voyage 2019 de La Tertulia 9- 17 mai

    6ème jour : Quart de les Valls, grottes de san Josep, préparation d'une Paella au Restaurant El Chaparal (Sierra Calderona), visite du site El Garbi, Visite de Sagunto 

     

    Voyage 2019 6ème jour   Voyage 2019 6ème jour

    Font de Quart de les Valls : Lac d'eaux cristallines provenant de la source Ullal del Poble et d'eaux souterraines  

    Voyage 2019 6ème jour   Voyage 2019 6ème jour

    Grottes de Sant Josep, la visite s'effectue en barque sur la rivière souterraine puis à pied avant de revenir en barque par un bief où est donné un spectacle de son et lumière.

     

    Voyage 2019 6ème jour   Voyage 2019 6ème jour

    le Restaurant El chaparral es situé près de Serra et de Barraix dans la Sierra Calderona

    La sierra Calderona est le dernier contrefort des monts ibériques en bordure de la Méditerranée, dans le prolongement de la Sierra de Javalambre et jouxtant au nord la Sierra de la Bellida et au sud la Sierra de Andilla. S’étendant sur une longueur de 49 km, sa superficie est de 450 km . Elle est située entre les provinces de Valencia et de Castellón

     Voyage 2019 6ème jour  Voyage 2019 6ème jour 

     La paella traditionnelle est préparée devant les clients. Elle est cuite au feu de bois d'oranger.

      

    Voyage 2019 6ème jour   Voyage 2019 6ème jour

    Voyage 2019 6ème jour

    Vue depuis le mirador d'El Garbi (Sierra Calderona)

    Voyage 2019 6ème jour   Voyage 2019 6ème jour

    Le château de Sagunto

    Voyage 2019 6ème jour   Voyage 2019 6ème jour

                     Le théâtre romain de Sagunto a été édifié au I er siècle de notre ère.                 Vue du vieux Sagunto

    Voyage 2019 6ème jour

    Retour par la Huerta de Valencia

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique